PORTRAIT DE CHEF : DAMIEN DUCHARLET

Fahrenheit Seven Courchevel
23 septembre 2022

La cuisine chez les Ducharlet, c’est une histoire de famille !

Un petit avant‑goût de ce qui vous attend cet été! Et que l’on soit bien clairs: la montagne l’été, ce n’est ni plus ni moins qu’une orgie de beaux paysages, de lacs couleur azur et de panoramas exceptionnels. Le plus dur, c’est de choisir le programme de sa journée... Alors on vous a préparé un petit récap’ de ce qu’on adore faire à Courchevel pendant l’été ! Bonne lecture !

Crédit photo: © Olymp_eyes

La vocation

Amoureux de la vallée de Bozel, Damien est tombé dans la passion de la cuisine très tôt. Son père, pâtissier et cuisinier; sa mère, directrice de restaurant et excellente cuisinière; sa marraine comme son parrain, chefs de cuisine… Même sa grand‑mère!
« Je me souviens encore que quand j’étais petit, elle me donnait bien plus volontiers une spatule et une casserole que des jouets pour m’amuser » !

Ses madeleines de Proust à lui sont l’odeur de gaufres à l’heure du goûter, d’un pot-au-feu, un boeuf bourguignon fumant, une blanquette qui mijote… « Mon père m’a appris toutes les bases, à 6/7 ans déjà j’avais mes premiers contacts avec la restauration quand je l’accompagnais sur des prestations de chef à domicile. Je l’ai toujours regardé travailler et j’étais subjugué! Je ne me voyais pas travailler dans un autre secteur », se rappelle‑t‑il.
Rapidement, il intègre la brigade du Chabichou, à Courchevel (2 étoiles Michelin). Le chef Michel Rocheby devient son premier mentor. De cet apprentissage aussi précis que technique, il retient une devise: « Fais simple, tu risques de faire bon ». Aux circonvolutions pompeuses, il préfère la générosité du goût et le juste accord. « Ça n’empêche pas d’être innovant et créatif, bien au contraire! ». Il en retient également des gestes, une façon de travailler et de sélectionner ses produits: « pour moi c’est essentiel de partir de produits bruts, de les travailler de A à Z. D’ailleurs si je n’avais pas été chef, j’aurais été poissonnier ! » s’amuse Damien.

En cuisine, il n’y a rien de plus moderne que la tradition

Son diplôme en poche, c’est à La Plagne qu’il part faire ses armes en tant que Second de cuisine. À 21 ans, il décroche son premier poste de Chef de cuisine, à Chamonix. Son goût s’affirme: « nous avons la chance d’avoir en Savoie / Haute Savoie une immense gamme de produits locaux: en légumes, en viandes, en produits laitiers… C’est un véritable régal ».

Le Tigre qui Pleure et salade de wakamé, un des plats signature de la carte du °Fahrenheit Seven Courchevel - Crédit photo: ©Studio Foudimages

L'aventure Fahrenheit Seven

Apres quelques temps, il décide de revenir parmi les siens dans la vallée de Courchevel. Son ancien chef lui présente alors Stéphane Vidoni, co‑fondateur de °Fahrenheit Seven, qui cherche justement un chef de cuisine pour son nouvel établissement: le °Fahrenheit Seven Courchevel (/lien vers la page). Les planètes s’alignent! Entre les 2 cuisines et les 3 restaurants du °F7 Courchevel, Damien chapeaute aussi bien des services italiens, savoyards, de brasserie revisitée, de goûters au retour des pistes… « Nous nous renouvellons sans cesse et je suis en constante recherche sur notre carte, nos plats du jour, pour que nos clients se sentent chez nous comme chez eux, et trouvent dans nos restaurants une diversité qui réponde à toutes leurs envies, tout au long de leur séjour », explique-t-il.

Crochet par le Cap Ferret

En Juin 2022, la Maison °Fahrenheit Seven rachète le Mascaret, un restaurant au Cap Ferret. Après de gros travaux de rénovation, Damien en imagine la carte. Dans le cadre latin du Roc Seven Cap Ferret (/lien vers la page), il choisit de mettre à l’honneur les saveurs méridionales, en mêlant des produits de terroirs locaux. On y déguste par exemple du poulpe rôti et autres Antipasti, Pasta al dente et poissons cuits au four Josper. Des plats généreux, à base d’ingrédients de qualité, avec toujours l’envie de partager son goût pour la bistronomie.

« La création de la carte du Roc Seven Cap Ferret a été l’occasion d’exprimer des choses complémentaires à ce que nous proposons en Savoie, et de faire de belles rencontres avec de nouveaux producteurs, locaux. »

le Carpaccio de Daurade aux agrumes du Roc Seven Cap Ferret - Crédit photo: © Artiste Associé

Du terroir savoyard aux produits de la Criée, il est comme poisson dans l’eau !

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript638ad78cefdb6ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

© Fahrenheit Seven. All rights reserved.
Développé par Antidotcom.